dimanche 15 avril 2012

Elections du CA de l'AGIRC

Retraite AGIRC : Un pilier essentiel de votre pension de retraite !

Vous tous qui avez aujourd’hui ou aurez dans votre carrière une fonction de technicien, d’agent de maitrise, d’agent administratif, d’ingénieur ou de cadre cotisez ou cotiserez à la retraite complémentaire des cadres et assimilés (retraite AGIRC). Cette cotisation complémentaire, en partie à la charge du salarié et en partie à la charge de votre entreprise, vise à vous assurer, lorsque vous serez à la retraite, une pension qui soit fonction de votre revenu d’activité : ce que ne permet pas la retraite de base de la sécurité sociale (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) et la retraite complémentaire ARRCO dont les cotisations sont limitées au « plafond de la sécurité sociale » (correspondant à un salaire annuel de 36 372 Euros pour 2012)
La retraite AGIRC est donc une composante essentielle de votre future retraite.

La CFE-CGC défend votre retraite comme composante d’un système social juste et solidaire. Parce qu’il est légitime d’avoir une pension de retraite qui soit calculée sur la contribution d’activité à travers les cotisations payées !
Parce que la solidarité envers les plus faibles revenus ne doit pas être synonyme de nivellement par le bas pour tous ! C’est le rôle de l’impôt sur le revenu d’assurer la redistribution, la CFE-CGC n’accepte pas la double peine consistant à baisser de manière continue le rendement de la retraite AGIRC, encore renforcée cette année par l’augmentation forte du plafond de la sécurité sociale (+ 2,9% en janvier 2012).
Parce que l’avenir de notre système de retraites est largement lié à ses principes de financement. Les richesses produites et les gains de productivité permettent d’en assurer la pérennité ! « Prendre à Pierre pour donner à Paul » érigé en mode de gestion par les organisations patronales avec la complicité de la CFDT, FO et la CFTC est inacceptable !

CFDT, FO et CFTC, en signant l’accord du 18 mars 2011, ont accepté de faire baisser de 1,8% les retraites AGIRC : La CFE-CGC l’a refusé.

Vous avez reçu ou allez recevoir votre matériel de vote. Pour élire les administrateurs qui vous représenteront et défendront vos intérêts, pensez à voter pour la liste complète CFE-CGC !

CHAQUE VOIX EST PRECIEUSE, SURTOUT NE VOUS ABSTENEZ PAS !

Vous avez jusqu’au 10 mai 2012 pour faire entendre votre voix. Attention aux ponts du mois de mai et n’attendez pas le dernier moment pour renvoyer votre vote par correspondance !
Pour que votre retraite complémentaire Malakoff Médéric AGIRC continue à combler ce que vous ne toucherez plus avec la retraite de base, vous devez élire pour 6 ans un maximum de représentants compétents CFE-CGC, parmi les 15 administrateurs du collège des participants. Le pourcentage de voix obtenu est primordial pour la désignation (au prorata) des 100 délégués qui prendront part aux assemblées générales de votre caisse Malakoff Médéric Retraite AGIRC.
Avec une majorité confortable, nous continuerons d’agir pour que les cotisations servent à payer les retraites et que l’action sociale soit au service de tous. Au cours de notre mandat, nous répondrons à vos questions et nous vous rendrons compte de la gestion des fonds de Malakoff Médéric AGIRC et de l’avenir de la retraite AGIRC.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire